Musée des confluences

Candomblé, danse des Orixas

Le samedi 10 mars | 20 h 30
Introduction par Dona Cici, conteuse à la Fondation Pierre Verger, Salvador de Bahia
Le dimanche 11 mars | 16 h
Introduction par Dona Cici et François Laplantine, anthropologue

Chants, danses et rythmes du candomblé Ketu par le groupe Ofa, terreiro* Gantois de Bahia

Candomblé est le terme utilisé dans l'État de Bahia, au nord-est du Brésil, pour désigner les groupes religieux présentant un ensemble de pratiques rituelles originaires d'Afrique de l'Ouest.

Le candomblé est la première expression des esclaves du Brésil qui célébraient au son des tambours leurs orixàs, leurs divinités qu'ils travestissaient en Saints catholiques pour tromper leurs maîtres qui regardaient d'un mauvais oeil ces nuits où le tambour était roi. L’Afrique alors, deviendra afro-brésilienne.


*Les terreiros de candomblé sont de petits morceaux de terre africaine sur le sol brésilien. Chacun d’entre eux est un lieu sacré dans lequel les divinités d’Afrique – les orixás – sont appelées. (F. Laplantine)

Festa de Yemanjá (Salvador – Brasil, 1947) ©P.Verger