Musée des confluences

De l'assiette à la zone critique : les liens végétation, sols, eau.

Ou pourquoi penser "santé inclusive", des personnes, des sociétés, des écosystèmes

Samedi 21 avril | 11h30

Rencontre avec Ioan Negrutiu, professeur émérite, directeur de l’Institut Michel Serres, ENS de Lyon

Ioan Negrutiu, ingénieur agronome et biologiste, s'intéresse à la reproduction et à l’évolution des végétaux à travers les mécanismes moléculaires de la diversité florale. Cette problématique ouvre le champ de l’analyse sur des questions liées aux origines de l’agriculture, à la gestion des ressources génétiques, de la biomasse et des sols.

Ses domaines d’enseignement sont la génétique, la biologie du développement et l’évolution, les ressources biologiques et la biodiversité, mais aussi l’histoire des sciences et les défis contemporains dans la science et la société. Il est directeur de l'Institut Michel Serres pour les ressources et les biens publics. Cette problématique est la matrice et le moteur de l’histoire humaine et constitue le défi dominant de nos sociétés actuellement. A ce titre, il accompagne les étudiants dans des projets leur permettant de comprendre la place déterminante des sciences du vivant dans la transition vers une nouvelle culture du développement et coordonne les travaux des chercheurs en biologie, en économie et en droit vers une approche intégrée de la problématique des ressources naturelles. En somme, la question d’un nouveau contrat civilisationnel est ainsi posée.