Musée des confluences

Devenir mortel

Conférence

Françoise Dastur, philosophe, Université de Nice Sophia-Antipolis
Patrick Baudry, sociologue, Université Michel de Montaigne, Bordeaux
Régis Aubry, médecin, chef du département douleur, CHU de Besançon, membre du comité consultatif national d’éthique
Robert William, psychanalyste

Animation : Martin Legros, rédacteur en chef, revue Philosophie Magazine.

Avoir conscience de sa propre finitude n’est pas un état mais une recherche de sérénité.

En comprenant que nous allons mourir, nous nous révélons à une existence plus authentique. Accepter sa fin, c’est accepter la vulnérabilité et la fragilité que nous partageons tous.
La notion de soin à la personne, devenue centrale dans les débats de la philosophie politique et morale, atteint au plus vif la question de l'orientation de l'action humaine.
La diversité des aspects du soin dessine les tâches de la politique : elle indique les besoins fondamentaux en termes d'attention individuelle, de respect social, de justice politique et de soin du monde.