Musée des confluences

Premier anniversaire du musée

Vous êtes tous invités !

Un an jour pour jour après son ouverture, le musée célèbre son anniversaire en ouvrant ses portes gratuitement toute la journée.

De nombreuses festivités rythmeront votre visite entre 10h et 19h.


Programme

Concerts
Grande scène | Cristal

  • Ewerton Oliveira, piano (Brésil) | 12 h 30
  • Guo Gan, violon chinois, en duo avec Mieko Miyasaki, koto japonais | 14 h
  • La Squadra, polyphonies de Ligurie avec l’ensemble Trallalero et le duo Valla-Scurati (hautbois et accordéon de l’Apennin) | 15 h 30
  • Edmundo Carneiro Brasil | 17 h

Animations
10 h – 18 h | Niveaux 1 et 2

  • Interventions musicales
  • Intermèdes chorégraphiques (Compagnie De Fakto)
  • Interventions artistiques participatives (Ana Fernandes, Camille Renversade et Nicolas Savoye)
  • Ateliers enfants
  • Présentations de collections

Performance
Devant les salles 11 et 12 | Niveau 1


Les artistes

Guo Gan est un maître du violon chinois (l’erhu), un instrument que l’on joue avec un archet installé entre ses deux cordes. Guo Gan est devenu le représentant de l'erhu en France. Partout où il va, aussi bien en Europe, qu’en Amérique ou en Asie, son mélange des styles musicaux occidental et chinois gagne progressivement un public de plus en plus nombreux.

Mieko Miyazaki est une joueuse de koto - instrument traditionnel du Japon proche parent de la cithare, formée auprès des maîtres japonais et honorée par de nombreuses distinctions nationales dans son pays. Dotée d'une technique incomparable, elle a participé à de nombreux projets artistiques aux carrefours des musiques baroques, classiques, traditionnelles et contemporaines. Le koto de Mieko Miyazaki vient ici nous faire entendre son universalité en se mêlant aux sonorités et aux rythmes issus des autres cultures.

Ewerton Oliveira est un pianiste, compositeur, arrangeur et leader du groupe Capibaribe, il collabore avec de différents artistes en France et au Brésil. Il a su développer son propre langage musical en mélangeant les musiques traditionnelles de sa région et le langage jazz.

Edmundo Carneiro est un musicien brésilien qui joue de ses percussions avec la même jubilation et imprime son style unique à chaque projet. Sur scène, il dévoile ses compositions et son travail de transpositions rythmiques aux accents jazzy parfumés d’essences brésiliennes et de sa précision incroyable. Créativité, légèreté, spontanéité, magie… Bref, du groove hautecouture.

La Squadra, polyphonies de Ligurie avec l’ensemble Trallalero et le duo Valla-Scurati (hautbois et accordéon de l’Apennin) : polyphonie vocale de tradition orale, le trallalero marque l’identité culturelle de la ville de Gênes. La Squadra, « l’Équipe », perpétue cette atmosphère conviviale, tout en satisfaisant à de hautes exigences artistiques : la qualité exceptionnelle des voix, la richesse du répertoire ne font jamais oublier le contexte social, ouvrier et rural, de ses origines.

Ana Fernandes se consacre à la pratique pure du dessin au contact du public avec un goût certain pour la performance et l’improvisation. La facette la plus représentative de son travail réside dans l’implication de la population. En effet, elle se plait à intégrer différents publics à ses créations en leur demandant de s’exprimer par le biais de la peinture sur un support singulier qui est le plastique transparent.

Camille Renversade est illustrateur, diplômé de l’école Emile Cohl, et passionné des univers fantastiques. Montreur d’animaux étranges, sculpteur hybridermiste, créateur de cabinets de curiosité ambulants, dessinateur, bonimenteur de foire ou encore professeur en chimèrologie, son coup de crayon à déjà ravi les visiteurs du musée à l’occasion d’ateliers de pratique artistique… Pour l’anniversaire du musée, Camille et une autre illustratrice croqueront des objets de collection dans les expositions pendant qu’un comédien lira des textes.

Compagnie De Fakto : Les créations de la compagnie De Fakto tournent à travers le monde depuis plusieurs années passant de formes solo à des spectacles chorales. En perpétuelle réflexion sur sa pratique, la compagnie crée des spectacles qui puisent dans de nombreux domaines, de la peinture à la philosophie, de la vidéo à la chanson. Programmé aux Hivernales, le spectacle N, l’étoile dansante a été très remarqué lors du Festival d’Avignon 2013.

Nicolas Savoye est artiste bricoleur et bidouilleur, il invente et fabrique des machines poétiques avec tout ce qu’il récupère, ici ou là. Chaque objet ou bout de choses qu’il ramasse trouve sa place dans son imaginaire. Il appelle ceci sa « poésie mécanique ». A l’occasion des un an du musée l’anniversaire du musée, il présentera sa « machine à voler comme Peter Pan », accompagné d’un musicien et d’une marionnette.

crédit photo © Quentin Lafont, musée des Confluences