Musée des confluences

Questions géopolitiques

Le jeudi 29 mars | 19h

L’intervention de l’armée française en janvier 2013 a conduit la communauté internationale à porter un intérêt tout particulier au Mali et plus largement au Sahel, où se répartissent de nombreuses communautés touarègues. La France, mais aussi les Nations-Unies, les Etats-Unis, ou l'Union européenne déploient d'importants efforts militaires et financiers pour contenir une situation jugée critique. Jusque-là, qui se souciait du Mali, cet État aux apparences démocratiques, pourtant gangrené par une corruption endémique, le clientélisme, ainsi que des trafics en tous genres ?

Le conflit qui y éclate en 2012 et devient l'épicentre d'une crise régionale a fait ré-apparaître des fractures historiques, politiques, sociales que le processus de paix des années 1990 et les réformes qui en découlent ne semblent pas avoir résorbées. Quelle(s) place(s) occupent les Touaregs (Kel Tamasheq) dans cette crise et parmi les autres communautés maliennes ? Quels défis ont-ils à relever ? Comment survivent-ils au sein de mécanismes décisionnels (paix, sécurité) de plus en plus régionalisés, voir internationalisés ? Quels rôles jouent-ils dans la construction d’une solution au conflit ?

Avec
Tatiana Mossot, journaliste, reporter d’images
Yves Guichaoua, enseignant-chercheur (Brussels School of International Studies, Université du Kent)
André Marty, sociologue.

©B.Stofleth