Exposition | Une fenêtre sur les Confluences

Du 7 mars au 21 mai 2017 au musée du quai Branly-Jacques Chirac, Paris
Atelier Martine Aublet

Hélène Lafont-Couturier, directrice du musée des Confluences, présente une exposition qui dessine un portrait intimiste du musée des Confluences, ouvert à Lyon en décembre 2014.

« Les collections qu’il conserve, constituées depuis le XVIIe siècle, remontent les âges et sillonnent les géographies de notre planète. Depuis les premières ères géologiques et climatiques à travers le minéral et le vivant et jusqu’aux liens complexes de l’homme avec la nature, c’est une fissure dans le temps qui s’ouvre à nous. Il s’en échappe des fossiles et des scarabées, des plumes et des papillons, des outils et des parures.
La sélection de ces objets et vestiges et leur mise en dialogues témoigne de ces moments où l’homme s’est inséré dans son environnement. Il en a tiré des croyances, des mythes et des symboles multiples. Il a imaginé des récits de création, façonné les moyens de sa vie et de sa survie, redouté l’au-delà. Et tenté de dominer l’inconnu par la recherche du beau. »

L’exposition présentée au sein de l’atelier Martine Aublet jusqu’au 21 mai illustre à travers quelques pièces iconiques ou étonnantes, la richesse et la poésie des liens tissés par le monde des hommes avec la nature.


Cette exposition est produite par le musée du quai Branly-Jacques Chirac en partenariat avec le musée des Confluences.