l'enrichissement des collections

 

Même si le rythme s'est ralenti depuis l'ouverture du musée, les collections continuent à s'enrichir par des dons, des legs et plus secondairement par des acquisitions. Voici une liste non exhaustive pour l'année 2015.

sciences de la vie

Vertébrés

De nombreux spécimens ont enrichi les collections d’histoire naturelle. En vertébrés tout d’abord avec plus de 2 000 colibris issus de la collection historique d’Eugène Simon (XIXe siècle) poursuivie par Jacques Berlioz (début XXe). Elle complète la collection principale acquise en 2011 et qui en comprenait 10 000. Cette collection exceptionnelle place l’institution en tout premier lieu pour l’étude des colibris.

Une saisie du Tribunal de Grande Instance de Thonon-les-Bains a permis l’entrée entre autres d’une buse rouilleuse (Buteo regalis), espèce qui n’était pas représentée en collection, et d’une chouette effraie (Tyto alba) particulièrement bien naturalisée. Un spécimen de manchot royal (Aptenodytes patagonicus) rapporté de l’île Crozet par Alain Morisset et un Sarcoramphe pape américain (Sarcorhamphus papa) par Jérôme Allard-Latour, ont été généreusement cédés au musée des Confluences.

Invertébrés

Les collections d’insectes se sont accrues grâce à de nombreux dons ; la collection de libellules cédée par Madame Grand et celle de papillons par la famille Primot sont les plus notables pour l’année 2015. Le musée des Confluences est très pauvre dans les petits ordres d’insectes autres que les Lépidoptères et les Coléoptères ; aussi la collection de libellules est-elle une acquisition majeure pour le musée, confortant un groupe peu représenté. La présence de libellules exotiques (Guyane, Nouvelle-Calédonie) doit d’autant être soulignée que le musée en était presque totalement dépourvu.

Quelques spécimens originaux sont entrés en collection comme Baranowskiella ehnstromi, l’un des plus petits coléoptères du monde (don de Rémy Saurat).

La collection générale de crabes a été complétée par une série de spécimens provenant des Philippines.

Une série d’araignées préparées à sec par André Leetz complète un ensemble déjà constitué depuis 2010.

sciences humaines

  • Collection Loude-Lièvre-Nègre : composée d'une trentaine d'objets du quotidien donnés par l'ethnie Kalash du Pakistan ou fabriqués sur place (statuettes, bijoux, vêtements, chaussures, etc.), cet ensemble accompagne un fonds d'archives constitué de carnets de terrain, ouvrages, articles, photographies, dessins, vidéos et dossiers administratifs concernant les Kalash. Ce fonds documente le travail d'ethnologues de terrain et de photographes de Viviane Lièvre, Jean-Yves Loude et Hervé Nègre. Il a été collecté au printemps 2016 et vient d'être classé par Jonathan Herment, stagiaire en master 2 archives numériques de l'ENSSIB. Il est accessible sur demande auprès du service ressources documentaires.