Musée des confluences

Girafe

 

description

Cette girafe, dénommée Sophie (!), provient du parc zoologique de Vincennes. A sa mort, sa dépouille a été donnée au Muséum national d'histoire naturelle de Paris (MNHN), qui l'a mise en peau. Le MNHN l'a ensuite cédée au musée des Confluences et la girafe a été taxidermiée par Vincent Cuisset dans les ateliers du MNHN.

Elle remplace la girafe du duc d’Orléans (inv. D40002076), qui a été exposée dans la grande salle du Muséum d’histoire naturelle de Lyon jusqu’à la fermeture du bâtiment en juin 2007. Déposée en octobre 1995 par le MNHN, cette girafe historique a dû être restituée le 11 décembre dernier, car sa tête à plus de 5,5 m frôlait trop les nuages...

exposition

Cette girafe est présentée dans l'exposition Espèces, parmi d'autres mammifères bien connus comme la girafe ou le tigre.

La girafe fait partie de l'une des 5 400 espèces de mammifères, qui se sont adaptés à une multitude d’écosystèmes, dans les mers, les océans et sur tous les continents, au sol et dans le sol, dans les airs ou dans les eaux. Ils ont en commun de porter leurs petits dans le ventre puis de les allaiter, ils ont une température constante, des poils parfois modifiés en piquants ou en écailles, des mamelles et des pavillons aux oreilles.

évènement

Dans le cadre de la Fête de la science, édition 2016, la girafe a été choisie pour illustrer les mammifères vivants en milieu climatique tropical. Ce type de climat se caractérise par une chaleur constante et une forte humidité. Les températeures minimales ne desecndent pas en dessous de 18°C. Les pluies sont en revanche fréquentes, quotidiennes ou par saison (phénomène de la mousson en Asie).

liens

La vidéo " La girafe Sophie" présente la taxidermie du spécimen, de la conception à la réalisation. Elle a été réalisée par Patrick Ageneau.

 

 

 

 

Éditeur : 
musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
23 Avril 2015
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France)