Musée des confluences

Araignée David Bowie

 

célébrités en sciences naturelles

Il n’est pas rare que des espèces nouvelles, nommées et décrites pour la première fois, soient dédiées à une personnalité sans rapport avec le découvreur. Ainsi en 1993 Platnick, l'un des plus illustres arachnologues du monde, a dédié une Calponia harrisonfordi à Harrison Ford, qui depuis a également une fourmi à son nom : Pheidole harrisonfordi, décrite par Wilson, également l'une des plus grandes notoriétés mondiales en biologie et père de la sociobiologie. Jaggermeryx naida est quant à lui un mammifère fossile dont le nom générique provient de Mick Jagger, célèbre membre des Rolling Stones.

description

David Bowie avait lui aussi son espèce : une superbe araignée décrite en 2008 par Jäger dans le genre Heteropoda, dont le musée des Confluences possède un couple. En la nommant ainsi, Jäger a rendu hommage au concept-album de 1972 The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars.

L'araignée, qui provient de Malaisie, est très reconnaissable grâce à ses couleurs contrastées et à ses poils orangés, qui peuvent également faire penser à la chevelure du chanteur à l'époque de Ziggy Stardust. C'est une excellente chasseuse.

relation

Le musée des Confluences a acquis une belle série d’araignées préparées par André Leetz, dont fait partie ce spécimen. Habituellement conservées en alcool, les spécimens à sec exigent une préparation spéciale ; André Leetz a développé une technique de préparation unique qu’il a peaufinée au fil des ans.

Acquises en 2011 et 2015, la collection Leetz comprend 45 Aranéomorphes et 16 Mygales.

Les espèces spectaculaires dont certaines comptent parmi les plus dangereuses, sont bien représentées : on y trouve des veuves noires et des veuves blanches, des araignées recluses, des Sparassidae, Ctenidae et Pisauridae (g. Cupiennius, Phoneutria, Viridasius, Holconia…), des araignées au dimorphisme sexuel marqué comme les Eresus dont les mâles plus petits revêtent des couleurs vives, ou encore des araignées aux formes étonnantes comme les Deinopis.

expositions

liens

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
13 Janvier 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon,France)