Musée des confluences

Monseigneur Thomas Jackson

 

biographie

Thomas Jackson (1846-1916) est membre de la Congrégation de Saint Joseph du Sacré Cœur. Il est également missionnaire du séminaire de Mill Hill, fondé par Herbert Vaughan en 1866 pour évangéliser les peuples des colonies britanniques.

En 1881, cette société est appelée par la Propagande à poursuivre l’évangélisation de la zone nord de Bornéo, alors en partie sous domination britannique. En effet le gouvernement britannique s’empare de Labouan en 1846 et en 1888 place officiellement sous protectorat le nord de Bornéo en plus de l’île de Labouan.

Le 31 mars 1881, Jackson est nommé Préfet Apostolique de Labuan et du Nord de Bornéo (actuelle Malaisie orientale) et envoyé en mission d’évangélisation sur le terrain.

la mission

historique et perspective de la mission

Dès le 17e siècle, en 1687, une mission a été créée à Bornéo par le frère Ventimiglia, à la demande du pape Innocent XI. Il ne reste aujourd'hui aucune trace de cette mission. Puis en 1855, la propagande érige la préfecture de Bornéo et Labouan et envoie Don Carlos Quarteron sur place dans le  but de récupérer les chrétiens capturés par les pirates sur les côtes espagnoles des Philippines et vendus comme esclaves sur le nord de Bornéo.

Jackson arrive en juillet 1881 à Kuching, accompagné de 3 prêtres : Edmund Dunn, Daniel Kilty et Aloysius Goosens. Kuching est une ville dite double, mi-malaise, mi-chinoise, capitale de Sarawak et ville du Rajah Charles Brooke. Bien que converti au protestantisme, ce dernier leur accorde un très bon accueil. En effet, il leur promet sa protection pour leur installation et leur mission d’évangélisation et leur met à disposition un terrain de 12 acres anglais à proximité de Kuching. Une fois installés, ils vont à la rencontre des populations locales Dayaks (Dyaks).

Dans les premières lettres il fait part des difficultés liées à la méconnaissance de la culture et de la géographie. Mais l’insertion sera rapide en privilégiant une immersion complète : apprentissage de la langue, de la culture, des techniques de navigation, d'agriculture, d'alimentation…

La mission se construit et se propage au fil des années 1880 : les principales postes sont ceux de Rejang, de Papar et de Kuching. Douze ans après en 1893, Thomas Jackson fait état de 9 stations principales et de 5 stations accessoires : Sibu, Kanowit, Egan, Oya, Mukah, Baram, Jesselton, Patatan, Sandakan...

gestion administrative de la mission

Thomas Jackson décrit très précisément l’histoire de la mission au fil des comptes rendus et des lettres destinées à la Propagation de la Foi, établie à Lyon. Ainsi il rend des comptes annuellement de l’état de la mission, au moyen de documents types destinés à cet effet et comportant des rubriques très précises. Ce compte rendu prend la forme d’un tableau à colonnes  permettant de chiffrer les entrées d’argent, les dépenses, les conversions et les constructions de bâtiments à vocation religieuse (église ou chapelle), pédagogique (séminaires, collège, école-orphelinat) et sanitaire. Un état sommaire de la mission est aussi demandé.

Jackson se plie bien à la tâche en s’efforçant de transmettre des données chiffrées. En plus du bilan, il fait parvenir une fois par an, généralement à la mi-septembre, une lettre d’une dizaine de pages (entre 5 et 20) au président du conseil central de l’Association de la Propagation de la Foi.


sources complémentaires
 
archives
 
-Archives des Oeuvres Pontificales Missionnaires de Lyon : boîte E96 (Paris), boîte E14 (Lyon), Bornéo et Labouan.
 
  • comptes rendus (année/cote) :
                 -1880-1881 / E14548
                 -1882-1883 / E14554
                 -1883-1884 / E14555
                 -1884-1885 / E14556
                 -1885-1886 / E14559
                 -1886-1887 / E14562
                 -1887-1888 / E14565
                 -1888-1889 / E14568
                 -1889-1890 / E14570
                 -1890-1891 / E14572
                 -1891-1892 / E14574
                 -1892-1893 / E14576
                 -1893-1894 / E14578
                 -1894-1895 / E14580
                 -1895-1896 / E14582
                 -1896-1897 / E14584
                 -1897-1898 / E14586
 
  • correspondance de Jackson (destinataire, année, cote, lieu d’expédition, pages) :
                 - A Messieurs les Directeurs de la Propagation de la Foi, 11-09-1885, E14558, p.7
                 - A Messieurs, 20-09-1886, E14561, p.8
                 - A Messieurs les Directeurs de la Propagation de la Foi, 03-09-1887, E14564, p.5
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 29-02-1888, E14566, p.1
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 15-09-1888, E14567, p.7
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 16-09-1889, E14569, p.11
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 15-09-1890, E14571, p.15
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 18-09-1891, E14573, p.13
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 20-09-1892, E14575, p.6
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 1-09-1893, E14577, p.8,
                 - A Monsieur le Président du Conseil centrale de l’association de la Propagation de la Foi, 1-09-1894, E14579, p. 6
                 - Aux très honorés Président et membres des conseils de l’œuvre de la Propagation de la Foi, 1-09-1895, E14581, p. 4
                 - Au très honoré Président de l’Oeuvre de la Propagation de la Foi, 1-09-1896, E14583, p. 6
                 - Au très honoré Président de l’œuvre de la Propagation de la Foi, 1-09-1897, E14585, p. 6
 
  • iconographie (non cotée)
                 - 1 gravure, mission de Kanowit,1883 (senestre : Aloysius Keyzer, centre : Thomas Jackson, dextre : Edmund Dunn), réalisée très probablement à partir de la photographie conservée aux archives missionnaires du séminaire de Mill Hill
                 - 4 portraits, Thomas Jackson, non datés
 
-Archives missionnaires du séminaire de Mill Hill
                 - 1 photographie de la mission de Kanowit en 1883 (senestre : Aloysius Keyzer, centre : Thomas Jackson, dextre : Edmund Dunn)
 
bibliographie sélective
 

-Maria Perpetua Kana, Christian mission in Malaysia : Past emphasis, present engagement and future possibilities, Thèse de philosophie, soutenue en 2004 à Ecole de théologie à la faculté des arts et des sciences, de l’Université catholique autsralienne, Virginia, QLD.

-Bob Reece, Les rajahs blancs, la dynastie des Brooke à Bornéo, Les éditions du Pacifique et Arte édition, 2004, Paris.

-Père Streit, Atlas des Missions cath. Steyl, 1906

-Ralph M. Wiltgen, The Founding of the Roman Catholic Church in Melanesia and Micronesia, 1850-1875, PTMS-Princeton Theological Monograph Series, n°84, 2008.

 

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
29 Février 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France)