Musée des confluences

Voyage à Bandiagara

 

titre complet

Voyage à Bandiagara. Sur les traces de la mission Desplagnes 1904-1905. La première exploration du Pays Dogon. Illustré de 380 reproductions photographiques en couleur et noir et blanc et accompagné de 10 cartes

contexte

Le 26 août 2009, Nicole Dumoulin donne au musée des Confluences un fonds photographique de son grand-oncle Louis Desplagnes (20/12/1871-20/12/1914). Le fonds comprend trois albums de photos anciennes, des tirages isolés, un lot de films négatifs roulés et 359 plaques de verre. Certaines de ces photographies sont reproduites de manière inédite dans l'ouvrage de Ferdinando Fagnola cité ci-dessous.

Le fonds est issu de la mission archéologique et ethnographique menée entre 1903 et 1905 en Afrique de l'Ouest par Louis Desplagnes, lieutenant de l'infanterie coloniale, à l'instigation de l'Académie des inscriptions et belles-lettres et sous le patronage du Musée d'ethnographie du Trocadéro. Desplagnes explore tout d'abord le Niger, fouille ensuite le tumulus d'El Oualedji au Soudan, puis "découvre" au Mali le pays Dogon qui s'étend de part et d'autre de la falaise de Bandiagara. ll en rapporte des notes, des croquis, des cartes et de nombreuses photographies.

résumé (2e de couv.)

Cet ouvrage retrace le récit de deux longs voyages : celui de Louis Desplagnes en 1904-1905 et celui que Ferdinando Fagnola entreprit à plusieurs reprises sur les traces de l'explorateur français entre 1984 et aujourd'hui.

Au début du XXe siècle, Desplagnes fut le premier Européen à explorer minutieusement le Pays Dogon (Mali) : son voyage de plus de 2 800 km le mena de Tombouctou aux Falaises de Bandiagara, puis du lac Faguibine de nouveau à Bandiagara. Desplagnes en rapporta plus de 500 photographies (beaucoup, inédites, sont reproduites ici) qui pour la première fois documentaient les danses, les masques, la vie quotidienne et la culture matérielle des Dogon. En 1907, il publiait à Paris un livre intitulé Le Plateau Central Nigérien, rapidement oublié, aussi vite que son auteur, mort prématurément au début de la Première Guerre mondiale. Au cours de ce voyage légendaire au Pays Dogon, Desplagnes avait rédigé deux journaux (le Carnet de route et le Cahier de notes) et dressé de nombreuses cartes géographiques ; c'est en suivant les indications de ces manuscrits de Desplagnes, qui sont ici publiées pour la première fois, que Ferdinando Fagnola a réussi à reconstituer et à reparcourir l'itinéraire de l'explorateur français, confrontant les lieux, l'architecture et les moeurs avec un décalage de 100 ans.

Le voyage de Desplagnes en 1904-1905, celui de Leo Frobenius entre 1907 et 1909, celui de Michel Leiris en 1931, de Denise Pauline et Deborah Lifchitz en 1935, les nombreux voyages de Marcel Griaule jusqu'en 1954, et ceux de Ferdinando Fagnola, répartis sur 25 ans entre 1984 et 2009, s'entremêlent presque naturellement dans cet ouvrage. Au-delà du récit d'un voyage d'exploration oublié, cet ouvrage est une vivante introduction à la culture dogon, à l'art, aux rites, à la culture matérielle, mais aussi à la géographie d'un lieu dont le charme a agi sur tous ceux qui se sont intéressés à l'Afrique et à sa culture. Le livre comporte une contribution de Geneviève Calame-Griaule qui analyse les mots dogon cités dans l'ouvrage de Louis Desplagnes.

expositions

  • La notice de cet ouvrage est publiée dans le cadre de l'exposition Ma terre première (23/02/-17/07/2016).
  • Elle renvoie également à l'exposition Potières d'Afrique (28/06/2016-30/04/2017), car quelques photographies du fonds représentent des céramiques ; l'ouvrage reproduit également des aquarelles de Desplagnes avec diverses poteries, qui ne font pas partie du fonds conservé par le musée.

sources complémentaires

archives

musée des Confluences

Fonds Louis Desplagnes, don manuel au musée des Confluences par Nicole Dumoulin, sa petite-nièce : lettre d'intention de don (30/07/2009), lettre d'acceptation par Michel Côté, extrait du procès-verbal de la séance du 2/10/2009 du Conseil général du Rhône (cote Amus1996).

bibliothèque Eric-de-Dampierre

  • Documents du lieutenant d'infanterie Desplagnes (1878-1914), transmis à la Société des Africanistes par J-P Lebeuf : notes, carnets de routes, études et correspondance (cote : fr/up10/mae/lesc/fsa_A). Indispensables pour comprendre la mission, ces carnets comportent des notes de terrain, de nombreux dessins et croquis de bâtiments, d'objets, de rituels, ainsi que des cartes géographiques. Dans Voyage à Bandiagara, ils sont mis en regard des photographies et des citations de Desplagnes dans Le plateau central nigérien.
  • Fonds Marcel Griaule (cote fr/up10/mae/lesc/fmg).

musée du quai Branly

Objets, archives, photographies, films concernant l'Afrique transférés du musée de l'Homme.

Collection d'objets

bibliographie sélective

Desplagnes Louis, Le Plateau Central Nigérien, 1907 : cet ouvrage est le compte rendu de la mission au pays Dogon par Louis Desplagnes, qui comporte 236 photographies.

 

Éditeur : 
Musée des Confluences, Officina Libraria
Modifié le : 
8 Mars 2016
Crédits : 
Musée des Confluences, Officina Libraria