Musée des confluences

Albert PEL, serial-empoisonneur

Samedi 23 septembre | 15h

L'affaire de l'horloger Pel est considérée comme l'une des plus caractéristiques du 19ème siècle.

Le 11 juin 1885, devant la cour d'assises de la Seine, Félix-Albert Pel, trente-six ans, horloger à Montreuil, fut accusé de deux meurtres commis à quatre ans d'intervalle : l'un sur la personne de sa femme Lucie Buffeteau, l'autre sur celle de sa maîtresse Elise Boehmer dont on ne retrouva jamais le corps. Les deux victimes présentaient des troubles identiques, provoqués, semble-t-il par un empoisonnement. Mais les preuves manquant, l'accusation réunit contre Pel de nombreux témoignages troublants qui firent apparaître en fouillant son passé toute une série de morts suspectes, ce qui l'accabla. La Cour le condamna à la peine de mort pour le crime d'Elise Boehmer mais ne retint pas contre lui la mort de son épouse. Cette affaire montre comment on peut se servir de plusieurs crimes supposés pour accabler un homme et ne retenir finalement contre lui qu'un seul chef d'accusation pour lequel on ne dispose pas davantage de preuves.

Avec Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine, Université de Poitiers. Membre du comité scientifique de l'exposition Venenum.

Séance de dédicaces à la librairie du musée à 17h