Musée des confluences

Émile Guimet (1836-1917) : un novateur et un visionnaire

 

résumé

Aux veilles de la réouverture à Paris du musée national des arts asiatiques-Guimet (MNAAG) rénové, Jean-François Jarrige revient sur le parcours d’Émile Guimet : son activité industrielle, ses voyages fondateurs en Égypte et en Grèce, le voyage sous l'égide du ministère de l'Instruction publique en 1876 au Japon, en Chine et en Inde avec Félix Regamey, la création du musée Guimet de Lyon puis son transfert à Paris, sa conception muséologique et son attention constante à la recherche en historie des religions. Un peu oublié après sa mort en 1918, Émile Guimet est peu à peu redécouvert et fait l'objet d'ouvrages et d'articles.

relation

Extr. Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 144e année, n°4, 2000. pp. 1361-1368.

 

Éditeur : 
Persée
Modifié le : 
18 Avril 2015
Crédits : 
Licence creative commons du site de Persée : mention obligatoire de la source, pas de réutlisation commerciale, partage à l'identique