Musée des confluences

Collection de l'Œuvre de la Propagation de la Foi

identification

La collection de l'Œuvre de la Propagation de la Foi compte plus de 2 000 pièces d'ethnographie extra-européenne. Elle couvre différentes périodes comme l'Antiquité égyptienne, l'Antiquité romaine et la période contemporaine. En chiffres, cela représente :

  • Égyptologie : 30 pièces qui proviennent, pour celles clairement localisées, des sites de Mendès et de Saqqara ;
  • Archéologie romaine : 73 pièces qui proviennent essentiellement de Grèce et de Turquie ;
  • Afrique : 496 pièces provenant principalement de Tanzanie, du Nigeria, du Bénin et de la République démocratique du Congo ;
  • Amériques : 236 pièces provenant pour l'essentiel des régions du Nord-Ouest américain, des Grands Lacs et de la Terre de Feu ;
  • Asie : 1 146 pièces provenant principalement du Japon, d'Inde et d'Asie du Sud-Est
  • Océanie : 252 pièces provenant de la Polynésie, la Mélanésie, l'Australie et l'Indonésie.

contexte

L'Œuvre de la Propagation de la Foi, fondée à Lyon en 1822, fait partie des Œuvres Pontificales Missionnaires. A l'initiative de Pauline-Marie Jaricot (1799-1862), qui organise dès 1819 la collecte d'un sou par semaine, l'oeuvre à pour but de soutenir les missionnaires dans tous les continents. En remerciement, les missionnaires envoient ou rapportent des objets des terres lointaines au bureau de l'Œuvre à Lyon. C'est ainsi que se constitue la collection, exposée dans la salle du conseil de l'Œuvre entre 1892 et 1960. Elle est ensuite mise en caisse dans l'attente d'un nouveau lieu d'exposition qui ne verra jamais le jour. Un accord est bientôt trouvé entre Mgr Sapin des Œuvres Pontificales Missionnaires, Louis David et Roland Mourer au muséum d'histoire naturelle de Lyon et André Mure à la ville de Lyon : la collection est déposée au muséum en 1979.

description

Les objets relèvent principalement de la vie quotidienne, comme en témoignent les écrits de missionnaires : il s'agit de pièces issues de l'art de la parure, de la chasse, de la pêche, du culte et de la musique. Ainsi le tambour rapporté par Mgr Langevin, Oblat de Marie Immaculée, est-il décrit dans le catalogue des Reliques et Collections de l'Œuvre comme "un tambour qui a servi pendant vingt ans à des incantations diaboliques".

Certains de ces objets usuels sont empreints d'une dimension historique importante qui leur confère une qualité toute particulière. Mgr Pompallier de la Société de Marie, Vicaire apostolique de la Nouvelle-Zélande, reçoit par exemple en 1842 un tapa de la famille royale, qui a couvert le roi lors de son baptême.

L’intérêt de la collection est incontestable : dès 1953, un rapport rédigé par le service national de muséologie souligne son importance et la rareté des séries provenant des Amériques, de Bornéo ou du Nigeria. Depuis lors, de nombreuses autres études réalisées confirment la qualité de cette collection.

Parmi les missionnaires ayant recueilli des objets remarquables, on peut citer Mgr Lutz de la Congrégation du Saint-Esprit et du Saint Cœur de Marie, Préfet Apostolique du Bas-Niger : il fait parvenir à l'Œuvre un remarquable ensemble d'une dizaine de statuettes ikenga de la population Ibo, qui occupe les plateaux du Nigeria oriental de part et d'autre du fleuve Niger. Pour l'Amérique du Nord, Michel Giraud, laïc et négociant en fourrure, met en place une véritable stratégie de collecte et réunit un ensemble exceptionnel de 17 pièces qui proviennent du territoire des indiens Osage dans La Prairie américaine. Les pièces maîtresses de l'ensemble, un bouclier et sa couverture, en parfait état de conservation, sont présumées très anciennes. Pour l'Océanie, Mgr Rouchouze de la Société de Marie, Vicaire apostolique de l'Océanie orientale, part en mission dès 1833 et fait parvenir à l'Œuvre une collection d'une vingtaine d'objets, datées des années 1830 et probablement antérieures.

En dehors de ces objets d’exception, d'autres pièces semblent en revanche relever davantage de l'échantillonnage et présentent une dimension plus pédagogique : bourre de coco, écheveau de poils de roussette, coupons de textile en soie, maquettes de pirogues, etc.

conditions d'accès et d'utilisation

Une partie de la collection est présentée en exposition permanente, notamment dans Eternités, visions de l'au-delà : les fiches d’inventaire correspondantes seront progressivement normalisées et mises en ligne. La plupart des numéros d’inventaire commencent par D979-3. Les objets exposés dans le parcours permanent ont fait l'objet de restaurations entre 2012 et 2014. Le reste de la collection est conservé dans les réserves du musée et est accessible sur demande auprès du responsable de la collection, sous réserve de leur état de conservation.

Toute réutilisation des photographies d’objets est soumise à l’autorisation des Œuvres Pontificales Missionnaires, en tant que déposant et propriétaire des biens. Les mentions obligatoires concernant le déposant sont les suivantes : dépôt de la Propagation de la Foi-OPM.

 

sources complémentaires

autres collections

archives

Musée des Confluences

  • Collections de la Propagation de la Foi, dépôt en 1979 au Muséum d'histoire naturelle de Lyon : inventaire par zone géographique et estimation financière (s.d.), correspondance entre les OPM, le Muséum et la Ville de   Lyon (1977-1981), cotes Amus1097 et Amus1099.
  • Catalogue des reliques et collections de l’œuvre de la Propagation de la Foi : inventaire descriptif des collections conservées par le musée et par l’Œuvre.

Œuvres Pontificales Missionnaires à Lyon : http://www.mission.catholique.fr/rubrique36.html

Archives Maristes à Rome : http://www.vatlib.it/home.php?ling=eng&res=1024x768

Archives des Missions Etrangères à Paris : http://archives.mepasie.org/

Bibliothèque et archives nationales du Québec : http://www.banq.qc.ca/accueil/

bibliographie

  • Athenor C. et Brizon C., 2007- Des OPM au musée des Confluences. MISSI, n°98 : 10-11.
  • Blazy S. (Dir.), 1996 - Le rayonnement du catholicisme lyonnais, Fourvière au bout du monde. Musée Gadagne.
  • Essertel Y., 2007 - Les maristes en Océanie centrale au XIXe siècle : aux origines de la collection océanienne de la Propagation de la Foi. Actes du colloque « Histoire des collections », Lyon, Avril.
  • Essertel Y. (Dir.), 2012 - Objets des Terres Lointaines. MDC-Silvana Editoriale.
  • Feest C. 2011 - Indianer : Ureinwohner Nordamerikas. Museum für Völkerkunde, Vienna.
  • Guillaut L. (Dir.), 2010 - Tapa, étoffes cosmiques d'Océanie. Musée de Cahors Henri-Martin.
  • Lolom O. (Dir.), 2008.- Aventures et mission en Chine et au Tibet 1822-2008. Centre de documentation et d'archives des OPM.
  • Pottier M.-H, 2011 - Mémoires indiennes, Musée Champollion. Les Écritures du Monde, Figeac.
  • Torrence G. (Dir.), 2014 - Indiens des Plaines. Coédition musée du quai Branly et Skira édition.
  • Zerbini L. (Dir.), 2012- L’Afrique de nos réserves collections Rhône-Alpes. 5 continents.

 

 
Éditeur : 
musée des Confluences
Modifié le : 
23 Octobre 2014
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France)