Musée des confluences

Deux palefreniers tatoués d'une créature dragon

 

description

  • Deux palefreniers tatoués d'une créature dragon
  • 二人別当は一匹龍を入れ墨 (Futari bettô ha ichibiki ryû o irezumi)
  • Numéro de la photo : 983 (peint à l'encre blanche)
  • timbre humide : collection Ernest Chantre

Décor en carton-pâte d'un paysage arboré brumeux, typiquement japonais. Ces deux palefreniers de dos, entièrement tatoués, vêtus seulement d'un pagne dit fundoshi 褌 et bien que sans chevaux, demeurent identifiables en raison de leur coiffure (野郎髷 yarô mage), et du seau abreuvoir que tient celui de droite en guise d'attribut. Celui-ci est affublé d'un tatouage de créature dragon en encres colorées s'enroulant tout autour de son corps, tandis que l'autre porte davantage des éléments floraux et végétaux.

Précisions sur le sujet : Photographie réalisée à la période Edo (1600 – 1868), sur papier albuminé et colorée à la main reproduite sur papier photosensible et peinte aux blancs d'œufs mélangés avec du sel avant l'insère d'un revêtement de solution de nitrate d'argent après séchage.

Inspiré des héros du roman chinois populaires du XIVe siècle, Au bord de l'eau (Suikoden 水滸伝), un conte illustré d'impressions sur blocs de bois comprenant des hommes mis en scènes de façon héroïque, leur corps étant orné de tatouages représentant des créatures mythiques, des dragons, des tigres, des fleurs ou des images religieuses.

La description a été réalisée par Elodie Paillet.

bibliographie

  • Estèbe Claude, Collection de 40 photographies japonaises du fonds Chantre, rapport d'expertise réalisé pour le musée des Confluences, 2013, 11 p. (cote Amus3267)
  • Paillet Elodie, Collection Ernest Chantre, lot de quarante photographies du Japon, étude réalisée pour le musée des Confluences, 2013, 24 p. (cote DOC000025)

sources complémentaires

liens

relation

Ensemble de 40 photographies du Japon acquises par Ernest Chantre (1843-1924), sous-directeur du muséum d'histoire naturelle de Lyon (1879-1909).

source

Fonds Ernest Chantre.

 

 

 

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
24 Février 2015
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France), domaine public