Musée des confluences

Jarre

 

utilisation

Ce contenant est utilisé pour conserver et transporter le bangui (vin de palme).

description

La jarre ou Sounon g'ban présente un corps ovoïde resserré à la base et au col, qui est très étroit.

Cette céramique fait partie de la donation de l'association ARgile au musée des Confluences en 2012. Elle a été collectée par la céramiste Denise Millet qui a rencontré les potières du village de Sitiéna au Burkina Faso, où elle a étudié et documenté leur production. Denise Millet est l'une des onze céramistes qui ont participé au programme d'échanges et de rencontres, le Projet Afrique, organisé par Camille Virot et l'association ARgile entre 1991 et 1995 en Afrique Subsaharienne.

exposition

La notice est publiée à l'occasion de l'exposition temporaire Potières d'Afrique (28/06/2016-30/04/2017).

Cette jarre est représentative de la technique de décoration spécifique à la population karaboro du village de Sitiéna au Burkina Faso. Le haut des pots, poli et lustré, contraste avec la panse, couverte d’une impression réalisée avec une tresse d’herbe et un morceau de bois sculpté. Ce décor varie d’une potière à une autre.

sources complémentaires

archives

  • Fiche technique relative à la terre utilisée par les potières de Sitiéna (Burkina Faso) (cote 2J26).
  • Fiche relative à la technique de façonnage utilisée par les potières de Sitiéna (Burkina Faso) pour réaliser un lacogban (petite jarre pour transporter l'eau) (cote 2J32).
  • Fiche technique relative au décor employé par les potières de Sitiéna (Burkina Faso) (cote 2J47).
  • Fiche relative à la technique de cuisson employée par les potières de Sitiéna (Burkina Faso) (cote 2J56).
  • Fiche technique relative au rapport forme-fonction des poteries réalisées à Sitiéna (Burkina Faso) (cote 2J66).
  • Virot C., Gambina, Zongo et les autres … / "écrire sa vie dans la terre", 60 min, 2006 (cote 2J1224).

ouvrages du fonds ARgile - Projet Afrique

lien

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
7 Juin 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France), CC BY-SA