Musée des confluences

Les "traces" des visiteurs au musée

 

titre complet

Les "traces" des visiteurs au musée, entre implication et considération

résumé

Au musée, le mot « trace » fait principalement écho aux collections, à ses modes de collecte, aux personnalités qui les ont conservées, étudiées et présentées. Aujourd’hui, s’ajoutent de nouvelles traces, celles des visiteurs. En effet, en intégrant la fonction de la connaissance des publics, la parole des visiteurs est récoltée pour garder une « trace » des expériences vécues. Cette notion est développée à partir de deux exemples, celles des traces immédiates, obtenues par l’intermédiaire d’outils tels que le livre d’or ou le cahier des visiteurs et celles des traces de plus long terme associées au souvenir de la visite, lorsqu’on interroge les publics a posteriori. Nous décrirons en quoi ces outils, mobilisés dans un but réflexif, illustrent le double jeu à l’oeuvre permettant de développer une politique de l’implication du côté des visiteurs et une politique de la considération (Béra, Paris - 2007) du côté du musée.

abstract

In the museum, the word “trace” mainly brings to mind collections, collecting means, the personalities who have conserved, studied or presented them. Today, new traces can be added, those of the visitors. In fact, when taking in the understanding of the museum's publics, the visitors' words are collected to keep a “trace” of personal experiences. That notion is herein developed from two examples, immediate traces collected through tools like the visitors' book and longterm traces connected with memories of the visit, when the visitors are asked afterwards. We'll describe how those tools, used in a reflexive purpose, exemplify the two aspects of what is at stake, the development of a involvement policy for the visitors and an esteem policy for the museum (Béra, Paris – 2007).

relation

Extr. Les Cahiers du Musée des Confluences, Revue thématique Sciences et Sociétés du musée des Confluences, volume 4 : Les traces, 2009, p.121-134

source

Bibliothèque du musée des Confluences.

 

 

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
19 Septembre 2015
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France)