Musée des confluences

Masque de danse

 

description

Ce masque en bois est recouvert de pigments blancs. Les yeux sont fermés et représentés par deux traits creusés dans le bois en forme d'amande. Les arcades sourcilières sont marquées par deux traits fins arrondis. Une décoration en forme de damiers carrés et losange figurent sur le front et les tempes. La coiffure est en forme de chignon sur le haut de la tête.

utilisation

Ces masques aux "visages blancs" sont la repésentation symbolique des esprits de jeunes filles mortes. Ils sont utilisés par la société "mukuyi" (okuyi ou mukudji, selon les endroits) et apparaissent principalement dans les danses de deuil.

Toutefois la fonction originelle des masques "mukuyi" demeure une énigme.

exposition

Cet objet n'est pas exposé actuellement, mais sa notice est publiée en écho à l'exposition temporaire Corps rebelles et à sa thématique sur la danse (13/09/2016-05/03/2017).

sources complémentaires

  • Collectif, Masques du Gabon, 2008.
  • Perrois Louis, Grand-Dufay Charlotte, "Les masques blancs du Sud-Gabon (2e partie)", Tribal art n°9, automne 2005.
  • Zerbini Laurick, L'Afrique de nos réserves. Collections en Rhône-Alpes, Milan, 5 continents éditions, 2011.

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
1 Septembre 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France)