Musée des confluences

Porosimètre à mercure

 

utilisation

Le porosimètre à mercure a été utilisé par le technique des matériaux naturels de construction (CTMNC) pour tester la porosité des matériaux en argile, comme les tuiles et les briques. La porosimétrie au mercure permet en effet de déterminer la structure poreuse des solides de manière quantitative, en donnant des informations très fiables concernant la distribution du volume et de la taille des pores, la distribution de la taille des particules, la densité apparente et la surface spécifique des solides.

le CTMNC

Le Centre technique des matériaux naturels de construction (CTMNC) a été créé le 20 février 2007 par arrêté des ministères de l'Industrie et du Budget : il prend la suite du Centre Technique des Tuiles et Briques (CTTB) créé par l'arrêté ministériel du 31 décembre 1957 dans le cadre de la loi n°48-1228 du 22 juillet 1948 fixant le statut juridique des centres techniques industriels.

Le CTMNC assure, pour le compte des professions, les activités d’intérêt collectif suivantes : normalisation, qualité, veille technologique, informations techniques, recherche & développement. Pour ce faire, il dispose de moyens d’essais dans le domaine des analyses d’argiles et des essais d’aptitude à leur séchabilité et à leur cuisson. Parmi les analyses physiques et chimiques réalisées, le CTMNC dispose d'équipements de spectrographie, chromatographie ATD-ATG, diffractométrie X, porosimétrie, conductivité, analyses matières variées, MEB, microscope optique, barelattographe.

Ce porosimètre à mercure a été donné par le CTMNC au musée des Confluences le 17 novembre 2013, en même temps qu'un microscope électronique à balayage (MEB).

description

Le porosimètre à mercure Pore Sizer 9310 de Micromeritics est composé de plusieurs éléments, dont une pompe à vide Alcatel 2004 A. La porosimétrie au mercure est basée sur la mesure de la quantité de mercure qui peut être insérée dans les pores d’un solide à différentes pressions. L’accumulation de pression est essentielle à l’analyse : un certain temps est toujours nécessaire pour atteindre un équilibre lors du remplissage des pores, qui varie en fonction de leur diamètre ainsi que de la forme et de la complexité de leur réseau.

  • Matériaux : métal, plastique, composants électriques et électroniques.

expositions

  • Ce porosimètre n'est actuellement pas exposé.
  • Sa notice est publiée en écho à l'exposition Ma terre première (23/02-17/07/2016) du fait de son utilisation pour analyser des argiles.
Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
22 Février 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon,France)