Musée des confluences

Jarre à eau

 

description

Cette céramique au décor typique de la population Zarma du Niger fait partie de la donation de l'association ARgile au musée des Confluences en 2013. Elle a été collectée et documentée (fiche cuisson...) par Marie-Pascaline Virot, responsable du Projet Afrique, programme d'échanges et de rencontres initié par Camille Virot et mené par l'association ARgile entre 1991 et 1995 en Afrique Subsaharienne.

exposition

Cette notice est publiée à l'occasion de l'exposition temporaire Potières d'Afrique (28/06/2016-30/04/2017). Cette jarre est présentée dans la partie qui aborde la cuisson des céramiques. Elle est représentative de la technique propre à la population Zarma du village de Boubon au Niger. En Afrique, les traces noires de réduction du feu sur les pots sont généralement peu appréciées. À l’inverse, de telles incidences dans le processus céramique sont recherchées par les collectionneurs occidentaux.

 

 

extrait de la fiche cuisson

______________________________________________________________

Fiche CUISSON. Réf. C5

LIEU : Boubon. (Niger)

Auteur : Pascaline et Camille Virot.

______________________________________________________________________

PERIODICITE.

Toutes les semaines, le mardi en fin de journée, veille du marché.

______________________________________________________________________

EMPLACEMENT.

plusieurs emplacements : près de la place du marché (environ 10 “nids”), et 2 autres en périphérie du

village (environ 50 “nids”).

______________________________________________________________________

COMBUSTIBLE.

Branchages secs, épineux, herbes, tiges de mil et balle de mil.

______________________________________________________________________

MATERIEL D’ENFOURNEMENT.

Aucun.

______________________________________________________________________

MATERIEL DE DEFOURNEMENT.

Pas de défournement à chaud.

______________________________________________________________________

ORGANISATION GENERALE.

Cuisson à plusieurs, en même temps.

______________________________________________________________________

DEROULEMENT 1/ enfournement 2/ cuisson 3/ défournement

1.

creux vidé de la cendre, repoussée sur le pourtour. Ø3m environ et 0,50cm profondeur.

une couche de tige de mil

une couche de canaris cols dans cols, parfois quelques plus petits par dessus. boules de terre pour

chamotte.

une couche de tige de mil ou branchages ou épineux

une couche de balle de mil.

2.

le feu est allumé à la tombée de la nuit tout autour et contrôlé pour que la voûte reste intacte : ajouts

de balle de mil. le feu couve tout le reste de la nuit après une première flambée.

3.

défournement le lendemain matin à froid juste avant le marché.

______________________________________________________________

sources complémentaires

archives

  • Fiche relative à la technique de cuisson employée par les potières de Boubon (Niger) (cote 2J58).
  • Virot C., Gambina, Zongo et les autres … / "écrire sa vie dans la terre", 60 min, 2006 (cote 2J1224).

ouvrages du fonds ARgile - Projet Afrique

  • Virot C. Terre africaine, dossier spécial, La revue de la céramique et du verre n°79, novembre-décembre 1994 (cote 2J1231).
  • Virot C. La poterie africaine. Les techniques céramiques en Afrique noire, Editions ARgile, Banon, 2005  (cote 2J1229).
  • Collectif, Solaires, collection Silex n°3, Banon, Editions ARgile, 1994 (cote 2J1227)
  • Virot, C. Terres du Sud : notes de voyages, Banon : ARgile, coll. Dossiers d'ARgile n°4, 1989 (cote 2J225)

lien

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
9 Juin 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France), CC BY-SA