Musée des confluences

Robe rouge au décor de qilin

 

description

Cette robe 3/4 présente à l'avant des motifs avec des dragons et une licorne tandis qu'on reconnaît sur les manches des ruyi, des poissons, des chauves-souris (homophone du bonheur) et dans le dos, la corbeille. Un bouton portant le signe du double bonheur ferme le haut de cette robe rouge. Ces deux éléments, le bouton et la couleur rouge font penser à une robe de mariage, d'autant que la licorne à l'enfant est un symbole de fertilité. Le qilin ou licorne ou unicorne est dans la classification traditionnelle le troisième des "quatre animaux divins" et le souverain des "animaux à poil". Tout en distinguant le mâle de la femelle, on parlait d'une manière générale de qilin. Il s'agit d'un animal mythique qui emprunte au cerf la forme de son corps, ses pattes et ses sabots, au dragon sa tête, les écailles de son dos et sa ou ses cornes, et au lion sa crinière et sa queue en panache.

La robe a été donnée au musée Guimet de Lyon en 1947 par la famille du peintre Régis Deygas, avec d'autres objets de Chine et du Japon.

Inscription au catalogue Musée Guimet Lyon :" 1 robe de mandarin en soie rouge (couleur rouge sang), dessins or et de différentes teintes (broderies) à l'intérieur : soie rouge (XVIIIe s.); Don de la famille du regretté peintre lyonnais Régis Deygas, 2 place Puvis de Chavanne, Lyon; Chine".

exposition

Le vêtement n'est pas exposé actuellement.

bibliographie sélective

Alles-Adam Elisabeth, Etude d'une collection de tissus chinois au musée Guimet d'histoire naturelle de Lyon, mémoire de maîtrise sous la direction de Roland Mourer, Lyon II, faculté d'anthropologie et de sociolgie, juin 1989, p. 32-33.

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
10 Mai 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France), CC BY-SA