Musée des confluences

Sériciculture

 

description

  • Sériciculture
  • 養蚕業 (Yôsangyô)
  • timbre humide : collection Ernest Chantre

Rare série sur l'élevage du ver à soie par Suzuki Shin Ichi (鈴木 真一). La série complète contient douze vues, la première vue est manquante ici. (Une série similaire complète se trouve dans les collections du musée Guimet).

Précisions sur le sujet : A l'orée du huitième jour qui suit la quatrième mue, l'appétit des vers diminue, ils commencent à se mouvoir davantage, et leur abdomen se teinte d'une couleur jaune-ambré. Face à ce mûrissement du ver, les éleveurs ont disposé trois treillis. La chenille monte dans ces branchages pour procéder à la formation de son cocon.

Le maintien de la température est nécessaire pour que le ver puisse d'abord faire son cocon puis se transformer en chrysalide. Il arrive que deux vers s'unissent pour faire un même cocon : il y a alors formation d'un cocon double contenant deux chrysalides. A la place des bruyères, on peut utiliser des hérissons plastiques.

La description a été réalisée par Elodie Paillet.

bibliographie

  • Estèbe Claude, Collection de 40 photographies japonaises du fonds Chantre, rapport d'expertise réalisé pour le musée des Confluences, 2013, 11 p. (cote Amus3267)
  • Paillet Elodie, Collection Ernest Chantre, lot de quarante photographies du Japon, étude réalisée pour le musée des Confluences, 2013, 24 p. (cote DOC000025)

sources complémentaires

liens

relation

Ensemble de 40 photographies du Japon acquises par Ernest Chantre (1843-1924), sous-directeur du muséum d'histoire naturelle de Lyon (1879-1909).

source

Fonds Ernest Chantre.

 

 

 

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
20 Février 2015
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France), domaine public