Musée des confluences

Sandales

 

description

Cette paire de sandales populaires portée au quotidien en Corée a pu être fabriquée par la personne qui les a portées (on imagine un paysan), en utilisant des matériaux (paille de riz) peu onéreux trouvés dans son environnement proche.

Ce type de sandale nommée jipsin du nom de la paille servant de matière première, est fabriqué dès la période Joseon (1392–1897). Le nom de la sandale fait référence à la plante employée pour le tressage et au statut de la personne à qui elles sont destinées. Ainsi les jipsin sont tressées moins finement que les mituri, du nom du type de chanvre employé, qui sont portées spécifiquement par les jeunes confucéens et la noblesse.

exposition

Cette paire de sandales tressées coréennes est présentée dans l'exposition temporaire A vos pieds (07/06/2016-30/04/2017), dans l'îlot 3 - "Chaussures du quotidien".

Les jipsin, sandales coréennes portées par les gens du peuple à la période Joseon (1392-1897) sont tressées à partir de fibres végétales comme la paille de riz ou de carex.

Jipsin, Korean sandals worn by common people during the Joseon period (1392-1897) are made with woven sedge or rice straw.

sources complémentaires

ouvrages

  • Lee Kyung Ja, Hong Na Young, Chang Sook Hwan, 2005 - Traditional korean costume. BRILL/Global Oriental
  • Rural Development Administration of Korea, 1997- Traditional Knowledge Collection books – Living culture

vidéo

autres liens

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
14 Mars 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon,France), CC BY-SA