Musée des confluences

Socques

 

description

Cette paire de sandales à bouton d'orteil sont composées de semelles en bois. Une pièce en ivoire est placée entre le gros et les petits orteils.

Ce type de socques étaient portées par plusieurs groupes du Centre-Est de la République Démocratique du Congo tels les Tetela, les Sungu, les Kusu, les Songye et les Luntu, ainsi que d'autres peuples du Nord comme les Zande, les Ababua, les Mangbetu, les Budja et les Ngbanti. Elles étaient généralement chaussées pendant et après la pluie, ou pour se laver. Le milieu humide dans lequel elles étaient utilisées pourrait expliquer le creusement de l’empreinte du pied dans le bois tendre.

exposition

Cette paire de chaussures est présentée dans l'exposition temporaire A vos pieds (07/06/2016-30/04/2017), dans l'îlot 5 - "Chaussures de prestige".

Ce type de sandales s’inspire des socques indiens appelés kharam ou paduka qui étaient diffusés en Afrique par les réseaux commerciaux. Elles sont ici reproduites avec des matériaux locaux, comme l’ivoire, dont la préciosité indique qu’elles étaient probablement destinées aux notables.

This type of sandal is inspired by Indian clogs called kharam or paduka, which were distributed in Africa by trade networks. They have been reproduced here using locally available materials, such as ivory, whose value indicates that they were probably reserved for prominent members of society.

sources complémentaires

Liens consultés le 12/05/2016.

article

  • Volper, J., 2012 -" Les socques". In Marc Leo Felix. White Gold, Black Hands, Ivory Sculpture in Congo, vol. 4. Heilungkiang : Gemini Sun Qiquhar, pp.152-155.

liens

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
11 Mai 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France), CC BY-SA