Musée des confluences

Squelette de rorqual commun boréal

 

histoire

Long de 17,75 m et pesant environ 1 200 kilogrammes, ce squelette provient d’un spécimen échoué en 1877 sur les côtes corses. En 1878, à la demande du directeur du muséum d’histoire naturelle de Lyon, Louis Charles Émile Lortet (1836-1909), la ville acquiert le squelette au prix de 2 700 Francs, transport compris.

Resté plusieurs mois sur la plage, le squelette est abimé et nécessite des interventions et une préparation avant d’être présenté au public. Conservé dans les réserves du muséum pendant près de 75 ans, il faudra attendre 1952 pour que débute le montage et les réparations : les vertèbres sont incisées pour permettre le passage d’une armature métallique ; les parties abimées du squelette sont découpées et remplacées par des pièces de bois vissées directement dans l’os, puis l’ensemble est recouvert par un enduit de chaux.

En 1954, le montage et les réparations sont terminés. Le squelette de baleine est alors exposé dans la grande salle du muséum de Lyon, boulevard des Belges.

En aout 1955, suite à un orage de grêle, la verrière de la grande salle cède et le plancher est détruit par la pluie. S’en suivent 7 années de travaux pendant lesquelles, le squelette de baleine est déplacé au grè des réparations du plancher. En 1963, les travaux terminés, le musée ré-ouvre ses portes. Le squelette restera exposé dans la grande salle jusqu’à l’automne 2003, son démontage étant trop complexe, il fera partie de la scénographie de l’exposition Jardins d’hivers.

Fin 2003, le squelette est démonté et conservé dans les réserves du musée, avant d’être restauré en 2018 pour être installé dans les couloirs du musée des Confluences.

 

exposition

La baleine est présentée dans l'espace liant du 2ème étage du musée des Confluences à partir du 30 mars 2019.

Bénéficiant d'un nouveau soclage plus discret, la baleine, dans une posture beaucoup plus dynamique, semble désormais plonger dans le puits de lumière vers les bassins du musée.

La présentation de ce spécimen a été rendue possible grâce au mécénat de Boehringer Ingelheim.

 

bibliographie sélective

Histoire de la baleine

  • DAVID, Louis, Histoire du musée 1872-1982, Lyon, ARPPAM, 1982, p.24
  • DAVID, Louis, Histoire du muséum de Lyon, Lyon, ARPPAM, 1998, p.62-63
  • DAVID, Louis. Histoire du Muséum d'Histoire Naturelle de Lyon. In: Nouvelles archives du Muséum d'histoire naturelle de Lyon, tome 35, 1997. Histoire du Muséum d'Histoire Naturelle de Lyon. pp. 42, 45. Consultable sur Persée
  • Dossiers de collections 1826-1996. Acquisition d'un squelette de baleine par le Muséum d'Histoire Naturelle de Lyon (cote archive : CO-D ST)
  • Rues de Lyon N°52 : Une Baleine à Confluence. Caluire : l'Épicerie séquentielle. 2428-744X

Contes autour de la baleine

  • "Le canoë de la baleine", in Milles ans de contes de mer, Editions Milan, 2000, page 267
  • DAUGEY F. et THOMMEN S., Yokai !, Actes sud junior, 2017, page 51
  • KIPLING, Rudyard, Le gosier de la baleine, Magellan & Cie, 2013

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
5 Février 2019
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France)