Musée des confluences

Téléphone Marty

 

description

Ce téléphone Marty de 1920 est équipé sur le côté d'une manivelle ou "magnéto" qui, en générant un courant alternatif, permettait d'entrer en contact avec une opératrice en provoquant la chute du volet d'appel sur son tableau. La magnéto, constituée d'un bobinage qui tourne dans une "cage" comportant plusieurs aimants permanents, est souvent considérée comme le symbole des téléphones anciens ; pourtant, bien qu'apparue dès 1880, elle n'est installée en France de façon systématique qu'à partir de 1910 avec le poste Marty. Les abonnés ont longtemps cru que tourner la manivelle plusieurs fois agacerait les demoiselles du téléphone, espérant ainsi être mieux servi : en réalité, lorsque le petit volet d'appel de l'abonné était tombé, il ne se passait plus rien si ce n'est un imperceptible bourdonnement. L'installation progressive de batteries centrales dans les centraux téléphoniques rendra obsolète la magnéto, puisqu'il suffira de décrocher le combiné pour établir le contact.

Le socle est en bois vernis tourné, le support, le combiné et la manivelle sont composés d'alliage cuivreux et d'ébonite, le câblage est gainé de textile vert.

exposition

Ce téléphone est présenté dans l'exposition Sociétés, aux côtés d'autres modèles anciens.

Les téléphones restent longtemps des objets de luxe, aux matériaux nobles et au design élaboré. Leur usage professionnel et leur diffusion planétaire n’arrivent qu’avec les années 1950. Quel que soit l’usage, nombre d’innovations sont dues aux efforts pour améliorer la qualité du son et la performance des réseaux.

bibliographie sélective

  • Altier Christian, Pérardel Claude, Téléphones d'hier et d'aujourd'hui, Editions de l'Est, 1997.
  • Altier Christian, Télécommunications, Des objets qui racontent l'histoire, Lyon, EMCC, 2001.
  • Bertho Catherine, Télégraphes et téléphones de Valmy au microprocesseur, Paris, LGF, 1981

 

 

 

 

 

 

Éditeur : 
musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
17 Juin 2015
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France), dépôt de la collection historique Orange (Soisy-sous-Montmorency)