Sans titre

, Coiffe masculine d'initié au Bwami

60008464.jpg
Une vie entière est nécessaire pour parvenir au plus haut grade du bwami et un homme ne peut l'atteindre que si son épouse principale est co-initiée. Les époux jouissent alors d'une importance sociale, politique et économique. La coiffe portée s'inspire des coiffures féminines mazembe, soulignant la complémentarité des deux sexes. L'homme qui se pare d'une telle coiffure montre en effet qu'il a acquis des traits féminins

Detailed description

Dimensions
Hors tout : H. 30 cm ; l. 30 cm ; P. 20 cm
Matériaux
Fibre végétales, coquilles de moules, perles de verre, boutons
Infos pratiques

Le musée est ouvert jeudi 26 mai de 10h30 à 18h30.

Tous les horaires