Statuaire cham , Durga Mahishasura-mardini [Durga destructrice du démon buffle]

70011503_01.jpg

Deschamps Pierre-Olivier - Paris - France

Cette sculpture en ronde-bosse de la déesse Durgâ Mahishâsuramardinî, littéralement « la tueuse du démon-buffle », est dressée sur une base de plan presque carrée prolongée au-dessous par un tenon d'ancrage. Elle porte les marques caractéristiques de l'hindouisme : croissant de lune dans son chignon d'ascète et troisième oeil frontal. Le démon-buffle Mahishâsura, est "tapis" sous ses pieds, sa tête, sculptée en léger relief est inscrite dans le plan de la base avec la langue pendante. Les attributs de la divinité ont disparus avec les mains et les avant-bras. Deux étais reliaient à l'origine les bras aux pattes avant du buffle. Des ponts de pierre laissés en réserve reliaient les mains supérieures aux épaules comme les ponts existant entre les coudes et les hanches. Le vêtement se compose de deux sarong superposés avec des motifs floraux et géométriques incisés. Seuls les avant-bras étaient doublés à partir du coude. La statue en grès est recouverte de traces d'une polychromie plus récente.
Dans l'hindouisme, la Trimurti incarne, à travers trois divinités, le cycle de manifestation, conservation et dissolution de l'Univers. Brahma en est le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva le détruit pour créer un monde nouveau. Accompagnant Shiva, Durgâ représente l'aspect redoutable de Parvati, son épouse. Elle naît de la colère de Vishnu et de Shiva contre le démon-buffle, Mahisa, qui voulait soumettre le monde et le Ciel. Guerrière invincible, elle le défait et ramène la joie aux habitants de la Terre.

Detailed description

Dimensions
Hors tout : H. 92.5 cm ; L. min 31 cm ; P. 25 cm
mesuré debout avec son tenon d'ancrage.
Matériaux
Grès, traces de dorure et d'enduit de laque
Infos pratiques

Le musée est ouvert jeudi 26 mai de 10h30 à 18h30.

Tous les horaires