Statuaire chinoise , Tiangong, le seigneur du ciel

DMG11652_DMG11650_DMG11651.jpg

Deschamps Pierre-Olivier - Paris - France

Cette statuette en bois représente Tiangong, le seigneur du Ciel, assis sur un trône et vêtu d'une tenue impériale à décor de dragons. Il porte un mian, coiffe impériale à sommet plat avec neufs pendants de perles qui couvrent le haut du visage au-dessus de sa barbe fournie. Ses pieds reposent sur deux lions et la tablette, hu, qu'il tenait dans la main droite est absente. Le dieu est escorté par deux serviteurs, Jintong (Page d'or) et Yunu (Fille de Jade), qui tiennent des éventails de cérémonie au-dessus de sa tête.
Tiangong, est considéré comme l'Empereur suprême de l'Univers, et souvent qualifié par les auteurs occidentaux de « Jupiter taoïste ». Il serait né après une gestation de 10 mois, apporté à sa mère par le sage taoïste Laozi. Ses racines remontent à la plus lointaine Antiquité, lorsque dominait la croyance en un « Souverain d'En-haut du Vaste Ciel » (Haotian Shangdi). Par la suite, cette notion se mua en un concept divin plus impersonnel, le Ciel (Tian), avant d'être à nouveau personnalisé. Le « Seigneur et Maître du Ciel » se vit accorder par décret impérial des rangs et des titres de plus en plus élevés. Son ascension culmina en 1116 (période Song), lorsqu'il fut nommé « Empereur de Jade » (Yuhuang Shangdi).
C'est le Protecteur de l'Humanité et son rôle céleste est parallèle à celui exercé par l'Empereur de Chine sur terre. C‘est lui qui attribue aux autres dieux leurs devoirs et fonctions et à qui les divinités domestiques, tel Zaojungong, rendent compte à la fin de l'année. Il examine toutes les conduites humaines et participe au jugement de chacun à sa mort et son entré dans l'Autre Monde.

Detailed description

Dimensions
Hors tout : H. 38.3 cm ; l. 21.5 cm ; P. 21.7 cm ; Pds 3.550kg
Matériaux
Bois polychrome