Heteralocha acutirostris 

41009881.JPG © Musée des Confluences –

Plantier Jennifer

De nombreuses espèces endémiques de la Nouvelle-Zélande en ont disparu en lien avec l'activité humaine. Chassé par les Maoris pour ses plumes, le huia était également très prisé des collectionneurs au 19e siècle. Aucun spécimen n'a été observé depuis 1907. Cette espèce présente un dimorphisme sexuel très marqué : le mâle possède un bec court et fort, la femelle un bec fin et courbé. Cette différence de becs serait associée à la recherche de nourriture : le mâle creuserait le bois en décomposition tandis que la femelle extraierait, de son bec fin, les larves d'insectes xylophages cachées dans les galeries.

Detailed description

Dimensions
Hors tout : Socle : H. 35.4 cm cm ; H. 11 cm cm ; l. 10.3 cm cm ; P. 24.5 cm cm ; P. 8.5 cm cm ; Pds 0,222kg

Associated ressources