Musée des confluences

Les ressources de la semaine #1

Retrouvez les ressources partagées quotidiennement sur les réseaux sociaux.

2 novembre
Apaisantes, protectrices, créatrices de lien social, équilibrantes sur les plans physiologique et émotionnel, inspirant mystiques et poètes, les plantes ont encore beaucoup à nous apprendre.
Conférence Pourquoi les plantes nous font-elles tant de bien ?

 


3 novembre
À votre avis quel est cet objet ?
Réponse en bas de page

 

 


4 novembre
Les collections du musée font régulièrement l'objet d'études scientifiques. La semaine dernière c'était au tour des collections funéraires avec notamment les pièces exposées dans Éternités, vision de l'au-delà. Ce projet de recherche devrait permettre de mieux comprendre comment étaient fabriqués les objets ou comment circulaient les biens il y a 3000 ans.
Lire l'article dédié

 


5 novembre
Avez-vous déjà vu le musée sous cet angle ?
©david.novea.lyon

 

 


6 novembre
Les bibliothèques Lyon Part-Dieu, 2ème, 4ème Croix-Rousse et le musée s’associent et vous invitent à un concours d’écriture ! À la manière de la collection Récits d’objets, donnez une nouvelle vie aux objets du musée en les transportant dans votre univers.
Participer au concours

 


7 novembre
Comment transporter le visiteur dans les canyons du Makay ? Gilles Mugnier, responsable du service technique culturel nous présente la scénographie de l'exposition Makay, un refuge en terre malgache.
Regarder la vidéo

 


8 novembre
Connaissez-vous Vibrations du monde, notre cycle de spectacles au croisement des œuvres traditionnelles et de la scène contemporaine ? Parmi les premiers artistes reçus en 2016 Dhafer Youssef. Globe-trotter, adepte des musiques du monde, il est aussi difficile de savoir sur quel coin du globe il se trouve que de donner un genre à sa musique tant il embrasse avec une élégance et une curiosité sans limite toutes les cultures.
Bonne écoute
 


Réponse : Le peuple Iatmul utilise cette coiffe lors des cérémonies de mariage. Réalisée en tressage de fibres végétales et coquillages, c’est à la fois une monnaie d’échange et une parure. C’est l’ornement le plus important porté par la future épouse et sa demoiselle d’honneur dans les traditions de ce peuple de Nouvelle-Guinée. Cet objet est présenté dans l’exposition Sociétés, le théâtre des Hommes.

Publié le 6 Novembre 2020

©D.Novea