Musée des confluences

Musique des chasseurs et danses masquées | Wassoulou

Les chants du Mali

Concert en collaboration avec les Ateliers d’ethnomusicologie de Genève - direction artistique : Laurent Aubert.

Ce programme propose une occasion rare d’apprécier les musiques, les danses et les cérémonies des villages du Wassoulou.
Le mode de vie des Maliens est aujourd’hui en pleine mutation et les pratiques issues de la culture urbaine et des nouvelles aspirations de la population prennent le pas sur les anciennes traditions. Ces transformations affectent bien sûr les pratiques culturelles. À cet égard, l’ensemble du Wassoulou que nous invitons réunit certains des derniers dépositaires de musiques et de danses immémoriales.
Une des traditions les plus anciennes est celle des chasseurs, dont le chant est accompagné d’une harpe pentatonique appelée « donso ngoni » et d’un racleur métallique. Sa fonction est d’intercéder au nom des chasseurs auprès de l’esprit des animaux tués et des djinns qui hantent la forêt. Le reste de la musique du Wassoulou est surtout le fait d’ensemble de percussions où dominent le djembé et le doundoun, notamment pour accompagner la sortie des masques. Il existe de nombreuses danses masquées dans le Wassoulou, aussi bien initiatiques et rituelles que récréatives.


Ramata Sinayoko, Chanteuse
Doussou Ballo, Chanteuse
Bakary Diakité, Percussionniste
Adama Diallo, Percussionniste
Youssouf Diallo, Danseur
Kassim Diakité, Danseur
Bréhima Diallo, Percussionniste
Filifing Diakité, Musicien
Soumaïla Diallo, Danseur
Amado Sidibe, Percussionniste
Samake Harouna, Musicien
Samba Sangare, Danseur