Musée des confluences

Terre en région : patrimoine et continuité au profit du développement en région

Journée d'étude

Le 7 avril de 13h30 à 18h
Gratuit, sur réservation

Cette journée vise à démontrer que l’architecture de terre en France est une réalité, et qu’il est possible d’innover avec la terre crue. Elle présentera la diversité des acteurs et leurs démarches (maitres d’œuvre, maîtres d’ouvrage, bureau d’études, entreprises, collectivités, producteurs de matériaux) et permettra d’échanger autour des pratiques contemporaines.

Programme de la journée :

13h30 – 15h30 : Table-ronde Les politiques autour du bâti ordinaire en terre crue : une démarche sociale et environnementale autour de la construction et de la réhabilitation

Le parc naturel régional du Livradois­Forez est engagé depuis plusieurs années dans un projet de développement économique et social qui valorise son histoire, ses ressources et son identité pour construire un avenir éco-responsable. C’est dans cette perspective, que le parc développe le projet « Rénover et construire en pisé », afin d’apporter des informations aux habitants, professionnels et collectivités sur les possibilités offertes par le pisé et la construction en terre, en neuf et en réhabilitation.. Le parc porte également des projets de construction contemporaine, comme en témoigne l’espace rural de services de proximité de Marsac­en–Livradois, équipement public plusieurs fois primé par des prix nationaux d’architecture. A leurs côtés, le GRETA s’engage dans la formation des artisans aux techniques de constructions en terre crue.
Lors de cette table ronde nous découvrirons d'abord l'implication du Parc du Livradois Forez dans le domaine de la construction en terre. Puis nous entrerons dans les détails d'un projet concret, celui de la commune de Marsac avec le maire de la commune et l'architecte qui s'est occupé de ce chantier. Le manque de formation dans cette filière fait partie des obstacles à un développement plus large de ce type de démarche et la conseillère en formation du Greta local nous expliquera comment elle remédie à ce manque.

Intervenants :
•    Juliane Court, chargée de mission architecture au PNR du Livradois Forez
•    Michel Sauvade, maire de Marsac-en-Livradois.
•    Boris Bouchet, architecte de l’espace rural de services de proximité à Marsac-en-Livradois. Grand prix du Prix national des architectures de terre (2013)
•    Véronique Arnaud, conseillère en formation au GRETA Livradois Forez


16h00 – 18h00 :  Table-ronde Continuité de l’architecture de terre, la parole aux professionnels du bâtiment

De nouvelles architectures de terre émergent dans les quatre coins de la planète. La région Rhône-Alpes s’inscrit également dans cette dynamique. Les projets autour desquels nous échangerons s’emploient à démontrer la pertinence de l’utilisation du matériau terre dans la construction contemporaine en illustrant les possibilités constructives et architecturales de ce matériau. Ils tentent également de répondre à une demande sociétale de nouvelles formes d’habitat, en proposant un habitat minimum, confortable, attractif, agrandissable et écoresponsable. Mais quelle est la réalité de la construction en terre aujourd’hui en Rhône-Alpes. Quels sont les motivations de ces acteurs et dans quelles conditions se réalisent de telles opérations ?

Intervenants :
•    Milena Stefanova, architecte, agence Design architecture
•    Bernard Schmitt, Bureau d’étude Structure Vessiere
•    Frederic Moy, Heliopsis, entreprise terre
•    Paul Emmanuel, Loiret, architecte, Agence Joly&Loiret
•    Maxime Bonnevie, Unité de recherche AE&CC-ENSAG, Coordinateur du prototype terra nostra

Ma terre première s’inscrit dans le cadre de Lyon 2016, capitale de la terre

Photo : Boltshauser Architekten crédit © Beat Buhler