Musée des confluences

Couronne de Charles V (reconstitution)

 

utilisation

Charles V dit le Sage (1338-1380), roi de France de 1364 à 1380, s'était fait assembler une magnifique couronne par son orfèvre favori, Hennequin de Vivier, en même temps que deux autres couronnes : l'une aux longues émeraudes et l'autre à pierreries à jour. Malheureusement, ces trois joyaux ont été monnayés sous le règne de son fils, Charles VI, pour faire face aux difficultés financières dues à l'invasion de la France par les Anglais. Il ne reste donc rien de la « très grande, très belle et la meilleure couronne du roi Charles V », qui fut sans doute la plus belle couronne réalisée au Moyen-Age.

Avec l'épée de Roger Caillois, cette couronne est l'un des joyaux (!) de la collection de gemmologie du musée des Confluences.

description

La reconstitution est due à Bernard Morel qui a pu, d'après la description très précise de cette couronne contenue dans l'inventaire du trésor de Charles V et d'après la connaissance des bijoux de l'époque, en donner des dessins dans le cadre d'un essai historique publié en 1974 dans un bulletin de l'Association française de Gemmologie.

A la suite de cette publication, Roland Balizet, professeur en bijouterie à la Société d'enseignement professionnelle du Rhône (SEPR), a entrepris la reconstitution dans l'espace de cette couronne, avec une quinzaine d'élèves de  âgés de 16 à 17 ans. Cela a nécessité 1600 heures de travail. Les pierres d'imitation, taillées à l'ancienne (500 heures de travail), ont été fournies par l'Association française de Gemmologie. Les métaux employés sont le laiton et le maillechort. La dorure à l'or fin a été fournie gracieusement par une entreprise de bijouterie lyonnaise. Les broderies des lys d'or de la coiffe intérieure ont été réalisées par un artiste lyonnais travaillant pour Versailles.

La SEPR a déposé cette couronne en 1983 au muséum d'histoire naturelle de Lyon.

exposition

  • La couronne n'est pas exposée actuellement.
  • Elle a été présentée dans l'exposition Perles (3/10/2008-31/03/2009).

sources complémentaires

  • Copie de la couronne de Charles V, dépôt au muséum d'histoire naturelle de Lyon par l'Association française de gemmologie : lettre de dépôt par MM. Bernard Morel et Roland Baliset de la SEPR (14/12/1983), coorespondance avec Pierre Fumey (1984), accusé de réception du dépôt par Louis David (11/02/1986, cote Amus2289).

 

 

 

 

 

 

Modifié le : 
28 Janvier 2016
Crédits : 
Musée des Confluences (Lyon, France) - Dépôt de la Société professionnelle d'enseignement du Rhône (SEPR)