Musée des confluences

Deux pionniers lyonnais de la paléo-écologie de la vallée du Nil égyptien

 

titre complet

Deux pionniers lyonnais de la paléo-écologie de la vallée du Nil égyptien : Victor Loret (1859-1946) et Louis Lortet (1836-1909). La constitution de la collection égyptienne du muséum d’Histoire naturelle de Lyon.

résumé

Les premiers témoins des cultures antiques de la vallée égyptienne du Nil entrèrent au muséum d’Histoire naturelle de Lyon à partir de 1897 avec Ernest Chantre, durant la fin du mandat de l’archéologue et préhistorien Jacques de Morgan à la tête du service des Antiquités de l’Égypte. Dès 1893, Louis Lortet avait entrepris des recherches anthropologiques dans la Vallée et s’était lié d’amitié avec de Morgan ainsi qu’avec Victor Loret, égyptologue enseignant à Lyon. De 1897 à 1899, ce dernier, féru de botanique et d’histoire naturelle de la vieille Égypte, prit la direction du service, à la suite de Jacques de Morgan. L’application bienveillante de la loi khédiviale sur le partage des antiquités issues des fouilles de nécropoles préhistoriques en Haute-Égypte conduites par Lortet accrut grandement les acquisitions du Muséum. Une politique de donations, inaugurée alors et poursuivie ensuite un temps par Gaston Maspero, permit de compléter la documentation. Dès 1899, encouragé par Victor Loret, Louis Lortet orienta ses recherches vers la faune animale momifiée et l’identification des spécimens recueillis. Par ses soins, une section consacrée aux momies animales fut créée au Musée égyptien du Caire, et il fit de même à la direction du Muséum lyonnais. Alors, et par la suite, les travaux relatifs aux collections vouées à l’Égypte antique publiés par les membres scientifiques du Muséum furent élaborés en collaboration avec Victor Loret, qui forma à l’égyptologie Claude Gaillard, plus tard successeur de Louis Lortet à la direction du Muséum.

relation

Extr. Côté Michel (Dir.), La passion de la collecte, Du muséum au musée des Confluences, Lyon, département du Rhône-musée des Confluences, 2008.

source

Bibliothèque du musée des Confluences

 

Éditeur : 
Département du Rhône, Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
6 Avril 2016
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon-France)