Musée des confluences

Sériciculture

 

description

  • Sériciculture
  • 養蚕業 (Yôsangyô)
  • timbre humide : collection Ernest Chantre

Rare série sur l'élevage du ver à soie par Suzuki Shin Ichi (鈴木 真一). La série complète contient douze vues, la première vue est manquante ici. (Une série similaire complète se trouve dans les collections du musée Guimet).

Précisions sur le sujet : l'étouffage ayant été pratiqué dans des étuves approchant les 80 °C et les cocons trempés dans l'eau encore bouillonnante de sorte que le grès ou séricine, colle naturelle protégeant les brins, se ramollisse. La chrysalide doit être tuée sans abîmer le cocon fait d'un unique fil appelé "bave" dont l'extrémité se tire par frottement avec un petit balai de paille de riz servant au dévidage.

Chaque fil étant trop fin, environ une dizaine sont réunis se soudant entre eux par l'effet du grès, lors du refroidissement. Une jeune Japonaise enroule les fils sur des "dévidoirs", la soie est alors dite soie "grège", tandis que la très jeune enfant, effectue une opération de tri, le regard rivé sur l’éventail sans doute du fait de la température élevée.

La description a été réalisée par Elodie Paillet.

bibliographie

  • Estèbe Claude, Collection de 40 photographies japonaises du fonds Chantre, rapport d'expertise réalisé pour le musée des Confluences, 2013, 11 p. (cote Amus3267)
  • Paillet Elodie, Collection Ernest Chantre, lot de quarante photographies du Japon, étude réalisée pour le musée des Confluences, 2013, 24 p. (cote DOC000025)

sources complémentaires

liens

relation

Ensemble de 40 photographies du Japon acquises par Ernest Chantre (1843-1924), sous-directeur du muséum d'histoire naturelle de Lyon (1879-1909).

source

Fonds Ernest Chantre.

 

 

 

 

Éditeur : 
Musée des Confluences (Lyon, France)
Modifié le : 
23 Février 2015
Crédits : 
musée des Confluences (Lyon, France), domaine public