Exposition Sur la piste des Sioux

Sur la piste des Sioux

Exposition temporaire

du 22 octobre 2021 au 28 août 2022

Explorez la représentation des Indiens d’Amérique, depuis près de cinq cents ans, de l’arrivée des colons jusqu’à aujourd’hui.

Tipi, plume, bison, calumet de la paix, flèche, tomahawk, coiffe… sont quelques attributs que l’on associe communément en France aux populations natives de la moitié nord du continent américain. Récits de voyages, peintures, spectacles et cinéma ont façonné cet imaginaire.

L’exposition invite à suivre le fil de cette longue construction iconographique au cours de laquelle le Sioux a pris peu à peu une place centrale, au point d’incarner, à lui seul, « l’Indien d’Amérique ».

© Musée des Confluences

Le parcours de l'exposition

1/5

Premiers contacts, premières images

Les Européens, qui s'implantent en Amérique du Nord au 16e siècle, découvrent des populations supposées appartenir à un monde uniforme et homogène. Peu à peu, Français, Anglais, Hollandais apprennent à en mesurer la diversité mais l'imagerie diffusée en Europe se réduit à deux visions. Celle du « bon sauvage » vivant en harmonie avec une nature originelle et celle du « sauvage » tout court, violent et animé d'instincts primaires. Cette dernière image finit par l'emporter et à la fin du 19e siècle, c'est toujours elle qui domine dans la culture populaire.

Lire la suite
Exposition Sur la piste des Sioux
2/5

Les « sauvages » de l’Ouest

Entre 1883 et 1912, Buffalo Bill, figure mythique de l'Ouest américain, dirige l’un des premiers spectacles itinérants, d’ampleur internationale, le Buffalo Bill’s Wild West. Le show populaire et patriotique sillonne l’Amérique du Nord, puis l’Europe. Il fige, pendant près d’un siècle, une image à la fois réductrice et spectaculaire des Amérindiens, « joués » par des Sioux lakotas. Dans son sillage, les Wild West Shows et les « villages indiens » se multiplient. Ils diffusent à leur tour cette représentation guerrière, haute en couleur, s’accordant au récit d’une conquête territoriale civilisatrice face à la sauvagerie indigène.

Lire la suite
3/5

Du peau rouge à Bison Futé

Après avoir conquis les foules, l’Indien gagne les foyers par l’intermédiaire de l’imaginaire publicitaire, de la bande dessinée puis de la télévision. Le Sioux de Buffalo Bill se décline sous de nombreuses formes, à commencer par les jouets. On joue « aux cow-boys et aux Indiens » et les « Peaux-Rouges » ne tiennent pas souvent le bon rôle. Avec le temps, les stéréotypes évoluent. En France, l’Indien sauvage cède la place à l’Indien futé qui guide les automobilistes sur la route des vacances et la publicité convoque la sagesse indienne en toute occasion.

Lire la suite
Exposition Sur la piste des Sioux
4/5

Le western, un siècle d’images

Les années 1930 sont marquées par l’émergence du cinéma hollywoodien et sa diffusion mondialisée. Raoul Walsh et John Ford inventent le western et transposent sur pellicule l’Indien des arènes de Buffalo Bill. Si certains des tout premiers films du genre proposaient une vision romantique et pro-indienne, dans les décennies suivantes, les guerriers sauvages et anonymes entrent en scène dans le seul but de faire valoir l’héroïsme pionnier. Il faut attendre la sortie de La Flèche brisée en 1950, pour que le regard porté sur les populations autochtones commence à changer et c’est seulement en 1970, avec Un homme nommé cheval et Little Big Man, qu’un cinéma plus réaliste voit le jour.

Lire la suite
Exposition Sur la piste des Sioux
5/5

Le nouveau stéréotype indien

Après l’âge d’or du western, le scalp et le calumet ont laissé place à un nouvel imaginaire, en partie hérité de la mouvance New Age. On attribue aux populations natives des liens privilégiés avec les forces de la Nature. Ce nouveau stéréotype résonne finalement avec les premières représentations de cette « jeune humanité », parvenues en Europe il y a 500 ans. Dans un monde où la problématique environnementale devient centrale, l’Amérindien endosse le rôle du sage.

Lire la suite
Exposition Sur la piste des Sioux
Infos pratiques

Le musée est fermé le lundi 15 août.

Tous les horaires