La déesse Sedna

 Sculpture d'une Sedna
Entrez dans la légende de Sedna, une jeune femme effrontée devenue déesse des océans…

Figure mythique du peuple inuit

Sedna, la déesse de la mer, est la figure mythique du peuple inuit à l'origine de la création des animaux marins. Le mythe raconte que son père, pour se sauver d'une tempête, la sacrifie en lui tranchant les doigts alors qu'elle s'agrippe à l'embarcation sur laquelle ils se trouvent. De ses phalanges sectionnées naissent les mammifères marins que Sedna, devenue déesse de la mer, contrôle depuis les profondeur.

L'histoire de Sedna

La beauté de Sedna n’avait d’égale que sa prétention. Elle repoussait tous les prétendants que son père lui présentait. Un jour, son père, excédé, la maria de force au premier qui se présenta, un chasseur riche mais extrêmement laid. Sedna partit donc avec son nouveau mari qui se révéla être un méchant chaman. Sedna était très malheureuse de sa nouvelle condition et pleurait toute la journée. Un jour, pris de remords, son père partit en kayak récupérer Sedna.

Quand le chaman s’aperçut de la disparition de son épouse, il entra dans une terrible colère et déclencha une gigantesque tempête sur l’océan. Sedna et son père furent pris dans cette tempête, et le père, pris de peur, jeta Sedna par-dessus bord pour échapper à la colère du chaman. Sa fille essaya de s’agripper désespérément au bord du kayak, mais son père tapa avec sa pagaie sur ses doigts gelés par le froid. Ceux-ci se cassèrent net, tombèrent dans l’eau. Ils se transformèrent en poissons, phoques et morses. Comme Sedna essayait toujours de s’agripper au kayak avec ses mains, son père tapa encore avec sa pagaie, et les mains gelées tombèrent à l’eau et devinrent les baleines. Sedna, ne pouvant plus s’accrocher, se laissa couler dans l’océan.

C’est là qu’elle demeure en tant que mère de toutes les créatures de l’océan dont se nourrissent les Inuits. Lors de leur transe, les chamans se munissent d’un grand peigne pour coiffer la longue chevelure de Sedna et ainsi apaiser sa colère.

Sculpture d'une Sedna

Les premières sculptures Inuit étaient traditionnellement façonnées à partir de matériaux assez tendres comme les os de baleine, le bois de caribou ou l'ivoire. Depuis quelques années, grâce aux outils en acier, la pierre est devenue le matériau principal, le poids et la taille des œuvres n'étant plus un problème.

La pierre varie énormément d'une communauté à l'autre. Les sculptures Inuit sont taillées dans la serpentine et la stéatite. Il existe aussi des sculptures en basalte, en marbre, en quartz, pyroxène, etc., selon la communauté d'origine. Le type de pierre utilisée étant fonction de l'endroit où la sculpture a été effectuée, il n'y a aucune pierre plus précieuse qu'une autre.

Pour aller plus loin

Entrez dans la légende de Sedna avec Héroïnes, le podcast qui donne vie aux grandes figures féminines de nos collections !

Galerie

 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences - Patrick Ageneau
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences - Pierre-Olivier Deschamps / Agence VU’
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences - Pierre-Olivier Deschamps / Agence VU’
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences - Pierre-Olivier Deschamps / Agence VU’
 Sculpture d'une Sedna
© musée des Confluences - Pierre-Olivier Deschamps / Agence VU’
Infos pratiques

Le musée est ouvert jeudi 26 mai de 10h30 à 18h30.

Tous les horaires