Les azurites de Chessy

Café littéraire Oraison bleue
Le musée possède dans ces collections les plus beaux spécimens d’azurite au monde. Ces carbonates de cuivre de couleur bleue proviennent des mines de Chessy et de Sain-Bel à seulement 25 kilomètres au nord-ouest de Lyon.

La collection

Avec près de 10 000 échantillons de minéraux, 550 gemmes et 5 000 spécimens de roches, le musée des Confluences conserve une des plus grandes collections publiques de minéralogie en région. Au sein de cet ensemble patrimonial se trouvent certains des objets parmi les plus anciens du musée. Après l’héritage des cabinets d’histoire naturelle des 17e et 18e siècles, le fond s’est notablement enrichi à partir du 19e siècle. Le musée conserve notamment de nombreuses azurites conférant une renommée internationale à cette collection.

Les mines de Chessy

À seulement 25 kilomètres au nord-ouest de Lyon, les mines de Chessy et de Sain-Bel sont associées à un carbonate de cuivre de couleur bleue, l’azurite, dont le musée possède parmi les plus beaux spécimens au monde.

S’il est possible que les Romains aient prospecté le cuivre et le plomb dans les environs de Chessy, l’exploitation des mines est documentée dès 1414. En 1812, on découvre un nouveau filon renfermant des cristallisations exceptionnelles d’azurites et lui donnant le surnom de « mine bleue ».

La proximité du Muséum d’histoire naturelle de Lyon explique l’ancienneté et la quantité de minéraux issus de la mine de Chessy dans la collection. Dès 1814, elle compte déjà 40 échantillons, complétés plus tard par des achats et des dons, notamment celui d’Emelina Brouzet-Rigottier en 1860, la fille de l’un des propriétaires des mines.

L'objet

La structure de ce bloc d’azurite microcristalline est complexe, comprenant plusieurs anfractuosités (cavité profonde et irrégulière), dont une montrant deux colonnes mamelonnées, recouvertes d’une couche microcristalline scintillante bleu foncé. Une zone de dépression montre des lignes courbes concentriques, avec des dégradés de couleur, bleu, blanc jaune, traduisant un dépôt par couches successives. Des amas de malachite verte sont localement accrochés à la paroi et dans la grande dépression.

Galerie

Azurite de Chessy
© musée des Confluences - Olivier Garcin
Azurite de Chessy
© musée des Confluences - Olivier Garcin
Azurite de Chessy
© musée des Confluences - Olivier Garcin
Azurite de Chessy
© musée des Confluences - Olivier Garcin
Café littéraire Oraison bleue
© musée des Confluences - Jennifer Plantier