La collection de préhistoire européenne

Exposition Éternités, visions de l'au-delà
Les collections européennes de sciences humaines sont principalement préhistoriques ou archéologiques.

C’est notamment grâce aux travaux de grandes figures – explorateurs, collectionneurs ou scientifiques ayant marqué l’histoire de l’institution – que le fonds s’est développé. Parmi ces personnalités, deux plus particulièrement ont contribué au développement des collections archéologiques du musée. En effet, si Louis Lortet les a initiées en rassemblant du matériel préhistorique, c’est surtout avec Ernest Chantre que les bases d’une réelle politique scientifique de collecte et d’acquisition dans le domaine de la préhistoire et de l’archéologie sont posées. Loin de se restreindre à l’achat de pièces auprès de fouilleurs et de collectionneurs privés, comme cela se pratiquait majoritairement alors, il entreprend une véritable démarche visant à l’organisation de missions scientifiques de fouilles archéologiques régionales et internationales, d’échanges et de dons entre institutions.

La plupart des chantiers se déroulent alors sur de grands sites français régionaux et européens. Véritable précurseur, Ernest Chantre instaure également le principe des fouilles dites aujourd’hui “de sauvetage” et s’intéresse aux objets découverts dans les sépultures mais également aux ossements. C’est ainsi qu’ont été rassemblés des ensembles funéraires uniques, comme celui de la nécropole de Koban exposé dans la salle Éternités du parcours permanent.

Infos pratiques

Le musée est ouvert jeudi 26 mai de 10h30 à 18h30.

Tous les horaires