La collection Cercle polaire

Exposition Espèces, la maille du vivant
Les collections arctiques s’organisent autour du Nord du Canada et du Québec, de l’Alaska, du Groenland et de la Sibérie, ainsi que du Nord de l’Europe.

C’est une paire de chaussures en bouleau de Laponie finlandaise qui marque le début de la constitution de ce fonds en 1875. Par la suite, la fin du 19e siècle voit le fonds s’enrichir d’un kayak grandeur nature des Inuit de l’Ouest du Groenland, qu’un mannequin portant un vêtement de peau de la même origine culturelle vient compléter quelques années plus tard. C’est aussi l’entrée du plus important ensemble d’objets représentant la Sibérie orientale. Des collections originaires des Inuit de la région du Labrador au Canada marquent quant à elles le premier quart du 20e siècle. Enfin, les années 2000 inscrivent un tournant dans l’histoire de ce fonds avec le développement d’un ensemble d’œuvres inuit contemporaines.

En 2001, 2002 et 2003, des pièces ethnographiques liées à la vie traditionnelle des Inuit du Labrador et du Nunavut (Canada), du Nunavik (Québec), du Groenland, de l’Alaska et quelques pièces de Laponie viennent compléter le fonds ancien. Dans ce lot, un deuxième kayak grandeur nature, ainsi que des éléments liés à ce type d’embarcation et aux traîneaux, des objets du quotidien, des sculptures en pierre, des dessins et des estampes. C’est également une série de vingt-cinq plaques de verre retraçant l’expédition arctique du duc d’Orléans en 1905 qui entre au musée, apportant une dimension nouvelle à la typologie jusque-là représentée.

Infos pratiques

Fermeture exceptionnelle de l'exposition Origines, les récits du monde jusqu'au 14 octobre inclus.

Le parcours permanent